Sujet de philo du bac ?

Publié le par Sensitive-Bonheur

Dans la mesure où le con ne sait pas qu'il est con (puisqu'il est con), qui choisit quoi :

Préféreriez-vous être un riche con plutôt qu'un intelligent pauvre ?
(pauvre con est en option)

Merci de ne pas répondre : riche et intelligent (trop facile Smile )
ou : un intelligent pauvre est forcément con Wink

La richesse (matérielle) est-elle le résultat logique de l'intelligence ? (hors gains au loto Smile )

 




Merci pour le sujet philo bac 2010.
Nous allons donc pouvoir nous exercer à l'avance...

Dans mon esprit, intelligence ne s'oppose pas à connerie telle qu'elle est induite ici, puisqu'il est précisé "pauvre con est en option".
Ce pauvre con-là peut-être intelligent, même très et l'est très souvent, voire toujours.

Si l'on part donc de cet axiome, la question se résume à : "Préférez-vous être riche ou pauvre ?" (les égalités intelligence et intelligence s'annulant l'une l'autre).

Mais voici un nouveau dilemme : richesse s'oppose-t-elle à pauvreté ?
Il existe un seuil officiel pour la pauvreté, mais pas pour la richesse.
Alors, à partir de quand est-on riche ? Quand on paie l'impôt sur la grande fortune ?
Et qu'en est-il des 90% de la population qui naviguent entre ces 2 pôles, certains nageant allègrement, d'autres péniblement, et certains se noyant carrément ?

Ce nouvel axiome étant établi, la question se résume à :
"Vous êtes exceptionnel, vous faites partie des 10% d'élus de la population.
On ne vous laisse plus le choix que de choisir entre faire partie des 5% de riches, pauvres de sentiments... ou les 5% de pauvres, riches de leur convivialité. Que choisissez-vous ?"

Ceci s'appelle-t-il encore un choix ? Ou un pis-aller ?
Je ne désire pas être exceptionnelle ni faire partie d'une élite quelle qu'elle soit (trop de contraintes ensuite pour tenir son rang et ne pas déroger à son état Laughing).
Je choisis donc (car nous sommes encore en république où l'on a le choix entre TOUTES les options et non pas seulement 10%) d'être moi-même... imparfaite !!!

Ni belle, ni laide, ni intelligente, ni bête, ni riche, ni pauvre.
Ensuite j'ajoute les options : convivialité, joie de vivre, solidarité, complicité, bienveillance, sensibilité, personnalité...
Secouez bien le cocktail et servez frais durant les sorties Amiez.

Publié dans Le coin du psy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article