Humour - Mon cadeau d'anniversaire : une tranche de rire

Publié le par Sensitive ou Sourire



 

gendarmerie.jpg

  



La victime ayant été décapitée, il nous a été impossible jusqu'à présent de mettre un nom sur son visage...

Aucun dégât n'est à déplorer à l'exception de la seule et unique victime...

Interrogé par nos soins, l'homme a alors menacé de nous répondre si on continuait à l'interroger.

Le cadavre de l'homme qui nous a été présenté correspondait bien à la description de la femme qui avait été vue par les différents témoins...

L'homme avait tenté de forcer toutes les issues de la femme sans parvenir à s'y introduire...

L'homme nous raconta toute la vérité qui n'était qu'un tissu de mensonges...

L'homme a refusé de reconnaître qu'il nous avait menti en affirmant qu'il était mort...

Le prévenu a attendu d'avoir fini son repas pour commencer une grève de la faim...

Face à face avec son adversaire, l’homme le prit en traître par derrière...

C’est alors que le suspect a eu l’audace de s’endormir pendant que nous l’interrogions...

Le garçon de café était une femme...



  

police-20--20gendarmerie-2002.jpg                                                                                                                             Sensitive-la-vipère

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
très très bon ...
Répondre
C
Humour absolument indispensable et surtout rendant la vie délectable, non? J'ai fait un tour sur ton blog et j'aime bien la peinture sur soie (notamment la vague !) à la prochaine
Répondre